Assises de la coopération décentralisée, une première édition réussie

Plus de 60 associations et plus de 30 collectivités territoriales ont participé mercredi 25 novembre aux Premières Assises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale organisées par le Conseil général des Yvelines. En présence de l’ambassadeur du Togo,Tchao Sotoubere, invité d’honneur de l’événement, et de Robert Djellal, conseiller du ministre Eric Besson, Jean-Marie Tétart, vice-président du Conseil général chargé de la coopération décentralisée, et Alain Schmitz, Président du Conseil général, ont notamment annoncé le succès de l’opération microdons qui a récolté plus de 8000 euros la semaine dernière au profit des associations yvelinoises qui oeuvrent pour la solidarité internationale.

Premières Assises yvelinoises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale

La République du Togo était l’invitée d’honneur des Premières Assises yvelinoises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale mercredi 25 novembre au Pavillon Waldeck-Rousseau à Guyancourt.

Engagé dans une ambitieuse politique d’aide au développement, le Département des Yvelines a organisé mercredi 25 novembre les Premières Assises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale à Guyancourt.

Conformément à son objectif budgétaire, le Conseil général a investi plus d’un million d’euros dans son action de coopération décentralisée, depuis 2007, en partenariat avec des communes, des départements, des régions au Bénin, Congo (Brazzaville), Liban, Maroc, Sénégal et Togo. Elle a permis de financer des équipements et infrastructures de service indispensables pour le développement des économies locales. Outre cette coopération directe, le Conseil général a créé plusieurs dispositifs d’accompagnement des acteurs yvelinois dans leurs propres projets de solidarité internationale qui ont été exposés lors des Assises :

  •  Pour les jeunes de 18 à 25 ans, pour qui l’ouverture au monde représente un enjeu crucial dans leur vie de nouveau citoyen (www.yvelines.fr/projetsjeunes) ;
  • Pour les collectivités locales, ressources déterminantes pour fortifier l’action publique locale dans les pays en développement ;
  • Pour les associations, en particulier les associations issues de l’immigration dont l’attachement au pays d’origine est une force motrice de développement local.

Près de 350 personnes ont participé à cette première édition qui doit favoriser l’échange d’expériences et la réflexion entre les associations, les collectivités locales et l’ensemble des acteurs qui contribuent à faire des Yvelines un département de toutes les solidarités, un territoire engagé dans le monde.

Invitée d’honneur, la République du Togo a exposé ses atouts et son incroyable richesse culturelle tout au long de la journée à travers des expositions d’œuvres d’art, de bijoux et d’objets artisanaux, par des spectacles de musique et de danse, par le récit de contes togolais, et par un défilé de vêtements modernes et traditionnels. L’Ambassade du Togo et l’Union des communes du Togo organisaient, l’après-midi, un atelier pour permettre aux acteurs yvelinois qui souhaiteraient nouer des partenariats au Togo de recueillir des recommandations utiles.

Plus d’infos : www.yvelines.fr/coopinter