Finances : Un manque à gagner de « 140 à 150 millions d’euros » pour les Yvelines

Les Yvelines sur la paille ? Malgré un manque à gagner certain de plusieurs millions d’euros, Jean-Marie Tétart, vice-président du Conseil général des Yvelines se veut optimiste.

Jean-Marie Tétart, le Département est-il sur la paille ?

Jean Marie Tétart : Aucune région ni aucun département ne sera épargné par l’obligation de resserrer les boulons, parce que nous sommes tous atteints par les mêmes maux.

D’abord une continuation de l’effort de solidarité sociale qui se traduit par des dépenses obligatoires sur le RSA, l’aide à l’autonomie des personnes âgées, etc. C’est une obligation qui est donnée et dont on ne contrôle pas l’assiette. C’est une obligation de dépenses.

Ensuite tous les départements sont obligés de prendre en compte une baisse de leurs ressources principalement par la diminution des droits de mutation.

Ces droits de mutation sont des pourcentages sur toutes les transactions immobilières.

Personne n’ignore que les transactions immobilières en 2009 ont chuté et comme en 2010, nous touchons le produit de ces droits de mutations sur l’exercice 2009, nous aurons quelque chose comme 140 à 150 millions d’euros de moins d’un jour à l’autre.

Cela demande effectivement, si on veut ménager l’avenir de savoir comment nous allons absorber cela sans détériorer les compétences du Département en matière de solidarité, sans détériorer les compétences en matière de routes départementales ou de collèges mais en regardant où nous ferons des économies et où nous ne renouvellerons pas certains programmes dits exceptionnels.

Donc le Département n’est pas fauché, il doit s’ajuster.

Source : http://www.mediaseine.fr/

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Pour suivre ma campagne, inscrivez vous et recevez directement par mail toutes mes actualités.

Félicitations vous êtes abonnés !