Circulations douces : le Département à la rencontre des acteurs locaux

A l’occasion des 4e rencontres des circulations douces, qui rassemblent les acteurs des projets locaux, le Département des Yvelines a exposé le bilan de sa politique en faveur des circulations douces. Depuis 2006, près de 54 km d’aménagements cyclables ont été réalisés et un Schéma Départemental des Véloroutes Voies Vertes a été adopté.

Lundi 22 novembre, à Andrésy, Jean-Marie Tétart, vice-président du Conseil général, et Hugues Ribault, conseiller général, ont rencontré les élus locaux et les responsables associatifs et institutionnels du département à l’occasion des 4e rencontres des circulations douces.

Depuis 2006, le Conseil général des Yvelines a soutenu 52 projets à travers son dispositif d’aide départementale en faveur des liaisons douces et versé 2,9 M€ de subventions. Destiné à soutenir les communes ou les intercommunalités dans la réalisation de leurs projets, en milieu urbain comme en milieu rural, le dispositif a permis de créer 34 km d’aménagements cyclables (voies vertes, trottoirs, double-sens cyclables, pistes cyclables), de mener 10 études de schéma local et plans de déplacement d’établissements scolaires, et de créer plus de 460 places de stationnement vélos, notamment dans la quasi-totalité des collèges.

Avec les acteurs locaux, le Conseil général entretient une dynamique qui vise à développer l’éco-mobilité, améliorer la qualité de vie, favoriser un meilleur respect de l’environnement et contribuer à mettre en valeur le patrimoine naturel.

54 km d’aménagements cyclables, pour 7 M€, ont aussi été aménagés le long des routes départementales, portant ainsi à 250 km le linéaire d’aménagements cyclables longeant les routes départementales. A ce jour, on évalue à 750 km le linéaire total d’aménagements cyclables sur l’ensemble du Département : pistes et bandes cyclables, voies vertes, zones 30, voies forestières, etc.

La mise en œuvre du nouveau schéma départemental des Véloroutes et Voies Vertes (VVV), adopté par le Conseil général le 18 juin 2010, vient compléter l’action du Département des Yvelines dans le domaine de randonnée de tourisme et de loisir en partenariat avec les communes. A terme, ce sont 500 km de réseau continu qui seront offerts aux Yvelinois (et aux autres) pour les pratiques de loisirs ou les déplacements utilitaires. Ce réseau s’intègre à des itinéraires à vocation régionale, nationale voire internationale comme la liaison Londres-Paris qui traverse les Yvelines de Chatou à Conflans-Sainte-Honorine, Paris- Rouen qui suit toute la vallée de Seine ou encore Paris-Mont-Saint-Michel qui traverse le département au sud.

Le marquage antivol offert par le Département

En 2007, le Conseil général des Yvelines a fait l’acquisition d’un appareil de marquage des vélos avec lequel il mène régulièrement des opérations de marquage gratuit à travers le département et notamment dans les collèges. L’objectif de cette action est de permettre au plus grand nombre d’Yvelinois de faire marquer leur vélo, d’améliorer les conditions de sécurité contre le vol et d’inciter au développement de l’usage du vélo pour des déplacements quotidiens.

Il est à noter que les collectivités locales et les associations cyclables yvelinoises peuvent emprunter cet appareil pour mener leurs propres opérations de marquage. Depuis 2006, ce sont 3670 vélos qui ont été gravés dans les Yvelines dont 1305 depuis le début de l’année.

source : www.yvelines.fr