Le Conseil général se mobilise auprès des malades d’Alzheimer

A l’occasion de la journée mondiale Alzheimer 2011, Olivier Delaporte, vice-président du Conseil général délégué aux personnes âgées, personnes handicapées et équipements médico-sociaux, se rend le mardi 20 septembre, avec Jean-Marie Tétart maire et Conseiller général, à l’accueil de jour « la maison Dumontier » à l’hôpital de Houdan.

Le Conseil général des Yvelines a fait de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer une des priorités du schéma d’organisation sociale et médico-sociale 3ème génération adopté en mai 2010 (pour une durée de 5 ans).
Cette structure est dédiée à l’accompagnement et à la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer à travers un hébergement temporaire et un accueil de jour médicalisé.
Aujourd’hui on estime à plus d’1 million le nombre de cas de démence en France, dont plus de 860 000 cas de maladie d’Alzheimer. Dans les Yvelines, le nombre est d’environ 12 000 malades d’Alzheimer. Le Département participe à hauteur de 50% du coût de l’hébergement des malades soit 22 098 € afin d’alléger le reste à charge des familles.
Quatre axes de ce schéma sont en lien avec la maladie d’Alzheimer : améliorer l’offre d’accueil de jour et d’hébergement temporaire, favoriser le développement et le renforcement de la prise en charge au sein des EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) en formant du personnel spécialisé, diversifier l’aide aux aidants familiaux, et inciter au diagnostic précoce des maladies neuro-dégénératives.
Les équipes du Conseil général des Yvelines travaillent ainsi au repérage des malades d’Alzheimer à travers plusieurs dispositifs comme l’aide aux aidants (visites de psychologue et groupes de parole) et MAIA (Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des malades Alzheimer).