Un nouvel échangeur pour l’A13

Les déplacements des habitants du Mantois, mais également des cantons de Bonnières-sur-Seine vont à terme être améliorés. En effet, un protocole d’accord a été signé lundi 30 janvier pour la construction d’un nouvel échangeur complet sur l’A13 à partir des RD 110 et RD113. Ce protocole a été signé entre l’Etat, la SAPN (Société de l’autoroute Paris Normandie), la CAMY, le Conseil Général des Yvelines et l’EPAMSA. La maîtrise d’ouvrage de l’échangeur proprement dit sera assurée parla SAPN. Lesvoies de raccordement à la RD113 à Rosny sur Seine et Mantes-la-Jolie et à la RD110 à Buchelay  le seront par la CAMY et par le Conseil Général des Yvelines.

Cet échangeur d’un coût de l’ordre de 36 millions € HT sera réalisé dans la plaine des Graviers pour une mise en service prévue en  2016.

Il permettra la desserte de la nouvelle opération de logements de l’éco quartier fluvial de Mantes-la-Jolie / Rosny-sur-Seine et celle de la nouvelle zone d’activité économique des Graviers.  Mais il permettra aussi à tous les habitants de la CAMY et du canton de Bonnières-sur-Seine de disposer d’un nouvel accès à l’A13 à l’ouest de Mantes, plus accessible en évitant de traverser les zones urbanisées à fort trafic.

Grâce à ce protocole, un abonnement spécifique à tarif réduit sera proposé aux habitants de la CAMY ou ceux y travaillant, afin d’abaisser le tarif d’accès à cet échangeur à 1€  au lieu de 2,5 € .

Nous ne pouvons que nous réjouir qu’ensemble l’Etat et l’EPAMSA, le Département des Yvelines et la CAMY aient pu avec la SAPN trouver cet accord qui accompagne l’urbanisation et facilitera la circulation aux usagers des cantons de Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville et Bonnières-sur-Seine.  

C’est en tout cas une solution raisonnable alors que le déplacement du péage ne l’était pas en tout cas sur le plan technique et économique.

On aimerait que partout dans notre département on puisse ainsi faire précéder ou au moins accompagner les urbanisations projetées.