L’acces des populations aux services de base, un défi mondial

réunion comité de pilotage CGLU Barcelone

Journée passée a Barcelone au siège de Cites et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) qui est l’organisation mondiale des villes et municipalités.
Je suis en effet membre du comité international de pilotage du rapport sur la  » gouvernance des services de base » au niveau mondial qui vient d’être lancé.

L’accès des populations y compris les plus pauvres aux services de base que sont l’eau, l’assainissement, l’évacuation des déchets, les transports, l’energie est parmi les défis les plus importants qui se posent au monde! La carence dans ce domaine est un des facteurs qui causent l’immigration, qui engendrent l’exode écologique, qui peuvent générer demain des conflits régionaux. Elle ne touche plus seulement les pays en développement mais aussi nos propres populations européennes, il suffit pour s’en convaincre de penser à la Grèce.

Il est donc d’une particulière importance que la communauté internationale et particulièrement la communauté des villes et municipalités examinent comment améliorer cet accès. C’est quand même la mission de la décentralisation et des municipalités que de répondre à cette exigence.

L’élaboration de ce rapport est notamment financée l’Agence française de Développement et par le Ministere francais des affaires étrangères qui a pris un rôle pilote au niveau international.

Ses conclusions seront finalisées mi 2013 et présentées au congrès mondial des villes et gouvernements locaux pour être validées et présentées aux gouvernements nationaux et aux organisations internationales (Nations unies, Union européenne, etc.).