La garde de la petite enfance, une priorité pour notre région: une nouvelle crèche à Dammartin en Serve

Inauguration avec Alain SCHMITZ, Président du Conseil Général des Yvelines, M. RICHARD, Président de la CAF Yvelines, M. GAUDON, Directeur Régional de la Croix Rouge

La CC Pays Houdanais qui a la compétence « petite enfance » vient d’inaugurer une micro crèche à Dammartin en Serve. D’une capacité de 10 lits, cette micro crèche baptisée « Pomme Canelle »  pourra accueillir environ 15 à 18 enfants en fonction des jours de réservation.

Cela vient compléter l’offre de garde de qualité des 197 assistantes maternelles du Pays Houdanais qui bénéficient d’environ 547 agréments.

« Pomme Canelle » complétera  la structure multi accueil de Houdan « La Souris Verte » qui a une capacité de 26 lits et accueille environ 54 enfants.

Les deux structures sont gérées par la Croix Rouge dans le cadre d’une délégation de service. Le cout annuel d’une place à la charge de la CC Pays Houdanais est de l’ordre de 9 à 10000 € par place.

La Caisse d’Allocations Familiales des Yvelines, la Mutualité Sociale Agricole et le Conseil Général des Yvelines ont subventionné cette réalisation.

« Pomme Canelle »

Structures multi accueil, micro-crèches et assistantes maternelles à domicile tentent de répondre à l’évolution de nos territoires en matière de demande de garde de la petite enfance qui a considérablement évolué au cours des trois dernières années.

Désormais  certains habitants se trouvent fragilisés et certaines demandes de gardes sont  faites dans l’urgence, en raison notamment des problèmes d’alternance entre chômage et emploi précaire.

L’extension des congés parentaux, l’aménagement  du temps de travail, génèrent des demandes à temps partiel. De nombreux parents demandeurs travaillent sur Paris et la petite couronne, et sont tributaires des transports qui allongent sensiblement les durées de garde. Par ailleurs, on constate une évolution des attentes éducatives des familles (exigence de socialisation de l’enfant), de la modification des structures familiales et des équilibres vie professionnelle-vie personnelle.

Il en résulte une diversification des attentes (l’accueil régulier, l’accueil ponctuel, l’accueil d’urgence, les horaires atypiques) correspondent à une véritable demande des parents.  En Pays Houdanais, 212 enfants étaient gardés à temps partiel par les Assistantes Maternelles en décembre 2009 contre 34 en janvier 2009).

La demande de garde sur le territoire de la CC Pays Houdanais est très diversifiée et témoigne de cette évolution. L’application de la PSU (Prestation de Service Unique) par le multi accueil « la Souris Verte » et maintenant par « Pomme Canelle » est aussi un critère de choix des parents. La participation des familles varie alors en fonction des ressources et de la composition de la famille et permet de bénéficier de la PAJE (Prestation Accueil Jeune Enfant de la CAF) et du crédit d’impôt.

La CCPH répond ainsi à un besoin d’accueil de jeunes enfants sur le territoire du pays houdanais en respectant le principe du libre choix de mode de garde des parents et en favorisant la création, l’extension et le fonctionnement de structures adaptées aux réalités du milieu.

Il faut maintenir l’ensemble des aides en faveur des familles pour la garde de la petite enfance. C’est un investissement en faveur de l’enfance, de l’équilibre et du bien être des enfants, un investissement  qui participe à la construction des adolescents et adultes de demain. Assurer la garde de la petite enfance dans de bonnes conditions, c’est un investissement pour l’avenir, ce sont des dépenses en moins pour demain !

Au cours des dernières années, l’effort en matière de création du développement de la garde de la petite enfance a été encouragé de manière efficace par le Gouvernement avec l’intensification d el’aide à la création de places de crèches mais ausi de l’aide aux familles. Les propositions de M. Hollande les remettent en cause: écoutez Cécile Demoulin, Député des Yvelines, qui en 1 minute 40 vous en convaincra!