Je parraine Jean-François COPE

Durant le mois de novembre, l’UMP appellera ses adhérents à élire son Président. C’est un moment extrêmement important pour un mouvement comme le nôtre qui a su se mobiliser auprès de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle et rester uni au lendemain de la défaite.

En attendant ces élections de novembre, nous sommes appelés à parrainer ceux qui veulent être candidats. Ils sont plusieurs et c’est une chance pour notre mouvement de pouvoir compter sur autant de talents et d’engagements qui enrichissent notre famille politique de sensibilité, d’idées, de projets.

Sur les ondes, dans les journaux et souvent en s’adressant directement à nous, ils ont déjà pu expliquer aux militants que nous sommes le sens de leur engagement, la façon dont ils veulent organiser notre mouvement pour la reconquête du Pays en commençant par les municipales en 2014,  la façon dont ils veulent conduire une opposition déterminée qu’il  faut organiser face au pouvoir de la majorité de gauche.

En novembre prochain, nous n’élirons pas un futur candidat à l’élection présidentielle qui fera l’objet de primaires ultérieures, et l’histoire des primaires socialistes a montré qu’on aurait bien tort de faire l’amalgame, mais un chef de parti qui organisera l’opposition et nous fera gagner les élections locales, incontournable rendez vous de notre reconquête.

Les sénateurs et députés ont dans la plupart des cas fait part publiquement de leur choix de parrainage. C’est bien : ils doivent la transparence aux militants et aux sympathisants de leur territoire.

J’ai pour ma part fait mon choix et décidé d’apporter mon parrainage à Jean-François Copé. Il a montré ses talents de remarquable de chef de l’UMP pendant la campagne présidentielle, il a montré sa totale loyauté à Nicolas Sarkozy, il a su rassembler et a cette formidable énergie qui force le destin.

Je vous fais part de mon choix mais je ne ferai pas campagne car je ne ferai pas l’insulte aux militants de penser qu’il ne saurait pas  eux-mêmes faire le leur. Ne pas faire campagne partisane sur le terrain, c’est aussi assurer que l’on nous serons tous rassemblés le 25 novembre autour de celle ou celui que nous aurons ensemble choisi.

Si vous aussi vous souhaitez parrainer la candidature de Jean-François Cope, alors visitez son site http://jeanfrancoiscope.fr ou renvoyer la fiche jointe et une copie de votre pièce d’identité à  cope.ump@gmail.com ou à Comité pour la candidature de Jean François Copé – 75 rue de Lourmel – 75015 Paris.

Les autres candidats ont naturellement tout mon respect et mon estime. Vous trouverez dans le tableau en annexe leur liste et leurs coordonnées pour cette recherche de parrainage.

Je souhaite que la campagne puisse s’enrichir de la confrontation de plusieurs candidats : nous avons besoin d’exprimer nos différences pour mieux  nous rassembler ensuite.