Braquage de nuit à l’Assemblée nationale

Cette nuit,  à l’Assemblée nationale, lors de la discussion du projet de loi « Mobilisation du foncier public et obligations de production de logement social », les parlementaires socialistes de la Région Ile de France ont fait un hold up en s’appropriant l’Etablissement Public Foncier des Yvelines par un amendement voté après avoir escamote les débats et utilisé les ficelles habituelles du brigandage parlementaire (interruption de séance, rappel des troupes pour être en surnombre). Une embuscade tendue à l’opposition mais aussi au Ministre DUFLOT qui semblait réservée sur cet amendement de dernière minute sans doute inspiré par Jean Paul HUCHON qui rêve depuis si longtemps de s’approprier l’EPFY!
Le vote passé, j’ai immédiatement protesté par un mot en séance à Mme DUFLOT. 
Comment dans le même temps vouloir répondre à l’urgence sociale en matière de logement et vouloir supprimer ce qui dans les Yvelines y répondait efficacement et bien mieux qu’ailleurs en combinant EPFY et CEDOR. C’est ce que M. HUCHON et les parlementaires socialistes franciliens devront expliquer aux élus et habitants des Yvelines. Ce n’est pas gagné!
Réagissez! Écrivez pour protester auprès de la Région et de Mme DUFLOT. 

Réaction du conseil général des Yvelines

Le Conseil Général des Yvelines n’a pas perdu de temps pour réagir au hold up des députés  socialistes franciliens sur l’Etablissement public foncier des Yvelines. Son communiqué de presse est clair: si le gouvernement ne revient pas sur l’amendement de ses parlementaires franciliens, la politique volontariste et efficace du logement dans les Yvelines risque de s’arrêter net! Et ce n’est pas le Conseil Régional qui s’y collera! Mais rien n’est encore perdu pour revenir à  plus de raison!
Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Pour suivre ma campagne, inscrivez vous et recevez directement par mail toutes mes actualités.

Félicitations vous êtes abonnés !