Survols aériens : Jean-Marie Tétart saisit la DGAC

De nombreuses propositions pour limiter le bruit des avions à l’atterrissage et en vol ont déjà été formulées par les élus yvelinois et sont progressivement mises en places : l’abandon progressif des descentes par palier, l’allègement des plannings de vol la nuit, etc.

Pourtant, les nuisances liées à cette activité économique, essentielle à l’Île-de-France, restent réelles et sont souvent très pénalisantes pour les habitants des zones concernées par les survols à basse altitude. Alerté par des riverains de Bazemont et des communes voisines à propos de survols commerciaux bruyants de plus en plus réguliers, Jean-Marie Tétart a demandé à la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) de faire le point sur la nature et la raison de ces changements, afin de réfléchir à des aménagements possibles.