Pas de droit au mariage et à l’adoption pour tous sans un grand débat ouvert à tous !

Beaucoup d’habitants de la neuvième circonscription ou d’ailleurs ont souhaité appeler mon attention sur le futur projet de loi « ouvrant le droit au mariage et à l’adoption pour tous » qui sera présenté en Conseil des Ministres le 7 novembre prochain.

Ce projet du gouvernement, suite d’une promesse électorale et clientéliste du candidat Hollande, m’amène naturellement à me poser bien des questions comme beaucoup de projets de loi qui touchent à l’organisation de la société. Mais celui-ci va bien au-delà : il me bouleverse car il touche à la structuration de  notre société, à son histoire, à la hiérarchie de ses valeurs, à ce qui fait sa cohésion et sa perpétuation. 

Très sensible à cette question, j’ai décidé d’adhérer à l’Entente parlementaire sur la Famille dont l’objet est de s’opposer à ce texte dans l’intérêt supérieur de l’enfant et de protéger son droit d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère. C’est dans cet esprit que cette Entente a été instituée souhaitant réunir députés et sénateurs tous partis confondus.

Ainsi l’Entente sur la Famille réclame un débat public et un référendum autour de ce futur projet de loi. En effet, que le mariage homosexuel et l’homoparentalité aient été inscrits dans le programme de François Hollande ne justifie pas leur examen dans la précipitation, sans information ni consultation des Français alors qu’il s’agit d’un enjeu majeur de société.

Oui, ce texte tente de bouleverser en profondeur notre société. La question du mariage n’est finalement qu’un leurre qui fait diversion. La question principale est celle de la filiation. L’homoparentalité – juridiquement reconnue – entraînera bien logiquement l’abandon de la notion de père et de mère dans le code civil au profit du terme de parents indifférenciés. Le législateur se doit de défendre l’intérêt général et les droits des plus faibles : en l’espèce « le désir d’enfant » ne doit pas se concrétiser en « un droit à l’enfant » car les droits de l’enfant doivent toujours et en toute circonstance demeurer prioritaires. C’est pourquoi l’Entente parlementaire sur la Famille estime que l’ouverture de l’adoption aux couples homosexuels est contraire à l’intérêt supérieur de l’enfant.

Je vous invite à prendre connaissance du communiqué de l’Entente en ouvrant le lien proposé. Je vous invite à le faire connaître à un maximum de personnes de votre entourage  pour une mobilisation la plus large et la plus importante possible. Le Gouvernement doit savoir que la majorité des Français s’oppose à ce texte et qu’elle réclame d’être entendue et consultée.

J’ai souhaité également participer au Groupe de travail de l’UMP sur le mariage et l’adoption pour les couples du même sexe qui auditionne des praticiens du droit, des représentants de grands cultes et des pédopsychiatres, des responsables d’associations d’homosexuels.

Tels sont les éléments d’information dont je souhaitais vous faire part.

Commençant à sentir le réveil du pays, sur les questions de société qu’il nous propose, le gouvernement adapte son calendrier : il reporte d’une semaine l’examen par le conseil des ministres, il reporte l’examen par le parlement à la rentrée de janvier. Compte-t-il faire débattre la France pendant les fêtes de fin d’année !

Mais il prend les Français pour des ânes ! Pendant qu’il fait semblant d’adapter son calendrier, il fait aussi étudier très concrètement le travail supplémentaire qui s’imposerait aux services d’état civil, les effets indésirables qu’on pourrait attendre en matière d’héritage, etc.

M. Hollande, cette question du mariage et de l’adoption pour tous n’est pas urgente ! Vous devez prendre le temps d’un grand débat national auquel le peuple pourra prendre part.  Si vous ne le faites pas, il y a fort à parier que le peuple s’invitera lui même au débat par tous les moyens qui lui sembleront convenir ! 

Lire l’article paru dans Libération le 22/10/12 – « Mariage pour tous : nous élus de droite, voulons un véritable débat »