Pose de la première pierre du Lycée technique d’Anèho (Togo)

Le 31 octobre 2012 a marqué un jour important dans la vie de la Commune d’Aného puisqu’a été organisée la cérémonie de pose de la première pierre du Lycée d’enseignement technique et professionnel, en présence de Jean-Marie TETART, Vice-Président du Conseil général et Marie-Hélène AUBERT, Conseillère générale.

Ce projet triennal, d’un montant global prévisionnel de 780 000 €, s’inscrit dans la coopération décentralisée de la Commune avec le Département, et est né du constat du fort sous-emploi des jeunes d’Aného et de leur émigration vers la capitale togolaise. La Commune souhaite ainsi soutenir les infrastructures économiques et de formation professionnelle pour lutter contre le chômage des jeunes en proposant des domaines porteurs d’emploi et répondant aux besoins spécifiques des entreprises.

D’une capacité initiale de 180 élèves, le Lycée devrait ouvrir ses portes à la rentrée 2013 avec la proposition de deux filières : micro-informatique et électrotechnique. Pour ce projet, le Lycée polyvalent Jules Ferry de Versailles prévoit d’accompagner tous les acteurs dans la définition et la mise en place des enseignements.

Le financement du Lycée sera assuré principalement par le Département des Yvelines, mais la Commune apportera aussi sa participation. Deux associations françaises de ressortissants togolais, Merveilles du Togo et la Société des Amis de Gbatopé et environ, mobiliseront aussi une contribution. Le Ministère français de l’intérieur, dans le cadre de son programme d’appui aux initiatives de co-développement, soutient également le projet à hauteur de 100 000€.

La cérémonie a permis de rappeler les enjeux de la création d’un tel établissement, encouragée par l’Ambassadeur de France au Togo, valorisée par le Ministère de l’enseignement technique et professionnel togolais et reconnue par l’ensemble de la population et des acteurs locaux, venus très nombreux pour cet événement majeur pour les partenaires de la coopération décentralisée yvelinoise.