Le 11 novembre, commémoration de l’armistice de 1918, mais aussi Journée nationale d’hommage à tous les Morts pour la France

Aucun survivant de la grande guerre ne participe plus désormais aux célébrations de l’armistice du 11 novembre 1918. C’est peut être à ce moment là que les Français, réunis aux Monuments aux Morts, donnent tour leur sens au devoir de mémoire, à la nécessité impérieuse de transmettre à leur tour la conscience des sacrifices consentis par les générations passées pour notre liberté et la grandeur de notre Pays, de notre Patrie !

La date du 11  novembre est d’ailleurs la première à avoir fait l’objet, à l’initiative du Président SARKOZY, le 28 février 2012, d’une loi commémorative pour devenir la « Journée nationale d’hommage à tous les Morts pour la France » tout en conservant les autres journées nationales commémoratives.

Une heureuse initiative qui place le 11 novembre hors des débats qui divisent malheureusement encore le monde combattant !  Il n’était pas la peine de les raviver comme vient de le faire François Hollande et le Parti Socialiste en instituant le 19 mars comme « Journée nationale des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie ».

Jacques Chirac avait eu, lui, la sagesse de proposer en 2003 la date du 5  décembre, jour où il avait inauguré le mémorial consacré aux 24000 militaires français tués pendant le conflit d’Afrique du Nord.

Neutre, cette date devait permettre de rassembler tous ceux pour qui compte avant toute autre considération le souvenir des Morts pour la France.

Au contraire, la date du 19 mars va de nouveau apporter un risque de division du monde combattant !  Est ce ainsi que l’on rassemblera la France autour de ses monuments aux Morts, autour de la Patrie, autour de son Drapeau!

Heureusement, il y a certaines cérémonies qui donnent encore à ces mots toute leur noblesse. Il en est ainsi de cette phrase prononcée par le Président de la section UNC de Septeuil lors de la remise de son nouveau drapeau, il y a quelques semaines « Nous te confions ce drapeau, il est le symbole de la Patrie, tu le porteras et le conserveras dans l’honneur et la dignité » !