Des commerçants heureux dans le centre-ville

Le maintien du commerce de centre ville, du commerce de proximité demande une vigilance et une action d’ensemble qui ne peut se résumer à l’éternelle question du stationnement. Si l’offre de stationnement conditionne de manière significative, elle n’a pas plus d’importance que l’action conjuguée d’une qualité de l’animation , d’une modération des loyers commerciaux, d’une limitation de la transformation des locaux de commerces de détails en activités de services, d’une maîtrise des zones commerciales périphériques, de la présence d’une association de commerçants active et partenaire de la commune, etc. C’est en tout cas la conception que Jean-Marie TETART veut nous faire partager dans cet article paru dans Toutes les Nouvelles de Versailles.