Intercommunalité, avis réservé sur le schéma départemental du Préfet !

La Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) se réunit ce mercredi 12 décembre! Elle doit examiner les projets d’arrêtés portant définition ou modification de périmètre de certaines communautés de communes.

En fait, le Préfet propose des modifications à son premier projet de schéma du 19 décembre 2011. On ne peut être totalement satisfait de cette démarche conduite par M. le Préfet.

Ainsi en fin 2011, la CDCI avait voté avec la majorité requise pour rattacher la commune de Gambais à la CC Pays Houdanais. Finalement le rôle de la CDCI n’est que bien illusoire puisque M. le Préfet propose à nouveau en dépit de ce vote de rattacher Gambais à la future Communauté Montfort Cœur d’Yvelines.

Cette évolution est justifiée par la volonté de M. le Préfet de tenir compte de la volonté individuelle des communes. Cela est peu justifiable quand il s’agit de bâtir des intercommunalités, mais soit, on en prend acte !

Mais pourquoi donc ce qu’on permet à Gambais ou à Vélizy, on ne le permet pas à Bouafle que l’on veut voir rejoindre la future Communauté d’Agglomération Vexin Centre Seine Aval alors qu’elle veut rester dans la CC Seine Mauldre.

Cela n’est pas acceptable ! Avant de démanteler une communauté de communes existante (exercice difficile), on ferait d’abord mieux de créer les nouvelles.  Laissons donc plutôt à Seine Mauldre encore un peu de temps jusqu’à la clause de revoyure de 2015 pour savoir si ses cinq communes membres rejoindont ensemble une autre intercommunalité ou si chacune de ses communes rejoindra en même temps des intercommunalités voisines mais différentes ! Je voterai donc l’amendement déposé par François Bony, Président de Seine Mauldre, pour refuser la partition immédiate de la CC Seine Mauldre et renvoyer une évolution définitive de cette communauté à l’horizon 2015 comme prévu par les dispositifs législatifs.

Par contre, en ce qui concerne Gambais, je ne déposerai pas une nouvelle fois un amendement pour demander le rattachement de Gambais à la CC Pays Houdanais. Comme l’ensemble des Maires et de la population de la CC Pays Houdanais, je suis persuadé que Gambais fait partie du Pays Houdanais, a besoin du Pays Houdanais et que le Pays Houdanais a besoin de Gambais.
Mais de guerre lasse et pour ne pas gâcher l’ambiance et la cohésion du conseil communautaire CCPH par l’incorporation de membres d’un conseil municipal non volontaire, j’ai décidé de ne pas déposer d’amendement.

Gambais rejoindra  la CC Montfort Cœur d’Yvelines. Elle y organisera son futur mais elle devra aussi y organiser son quotidien. La CC Pays Houdanais demandera en effet pour des raisons de cohérence et de simplification de la vie intercommunale que Gambais se retire de l’ensemble des structures intercommunales ayant des compétences relevant de la Communauté de Communes du Pays Houdanais.

L’exercice de la généralisation de l’intercommunalité dans le Département des Yvelines n’était assurément pas un exercice facile mais il aurait pu se passer de ces compromis qui ne répondent pas à l’intérêt général et à la logique des territoires !