L’assemblée a dit « oui »

L’ovation de la gauche à Mme Taubira
L’ovation de la gauche à Mme Taubira

L’assemblée a dit « oui ». C’est sans nul doute les titres qui feront ironiquement demain la une des presses nationale et régionale.

L’assemblée nationale a ainsi adopté en première lecture, par 329 voix contre 229 et dix abstentions, le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.

A l’issu de ce vote, les députés de gauche et les verts ont fait une ovation à Christiane Taubira aux cris de « Egalité, Egalité ». On ne peut pourtant tout justifier au nom de l’égalité. Le droit pour tous à l’adoption dans ce texte, à la PMA et la GPA dans des textes à venir demain ou après demain, ne peut être accordé au nom de l’égalité. Il crée de nouvelles inégalités, de nouvelles injustices d’autant plus inadmissibles qu’elles s’exerceront au détriment d’enfants qui n’auront rien demandé.

Le vote de ce soir doit renforcer la détermination de français de plus en plus nombreux qui doivent manifester, réclamer un référendum, saisir le conseil économique, social et environnemental, sensibiliser les maires et les sénateurs qu’ils élisent aux enjeux de l’examen du texte qu’ils feront à partir du 2 avril.

Mes remerciements  à Hervé Mariton
Mes remerciements à Hervé Mariton

Non, même si je reconnais éloquence et pugnacité à Mme Taubira, je ne suis pas resté dans l’hémicycle à regarder la majorité l’applaudir. J’ai préféré aller remercier et féliciter Hervé Mariton qui a fait une intervention de discussion générale remarquable et a durant des jours, durant des heures avec JF Poisson, X. Breton, M. Lefur, C. Gosselin décortiqué, scanné les articles, ciselé les amendements et leur défense, obligé au débat et troublé parfois la majorité !