Les éleveurs réclament un abattoir mobile

Après la fermeture d’un abattoir en Eure-et-loir, les producteurs comme Olivier, de Galluis, militent pour une solution de proximité.

Dans une question posée au gouvernement à l’Assemblée nationale mercredi dernier, Jean-Marie Tétart, député-maire (UMP) de Houdan, a fait remarquer que « la disparition des abattoirs locaux franciliens est un mauvais coup supplémentaire porté à l’élevage […] et au monde rural », assurant que « sans circuits courts, la disparition de l’agriculture périurbaine diversifiée est programmée ».

04-03-2013-P-ABATTOIRS

Lire l’article sur le site du Parisien