Déclarations publiques de patrimoine : comment jeter les élus en pâture comme victimes expiatoires des turpitudes du gouvernement

François Hollande nous propose une grande loi de moralisation de l’action publique et en particulier de la vie politique.

Sans attendre d’en connaître le détail, le concours de transparence est lancé ! C’est à qui mettra à disposition des journalistes et de la France entière le plus vite possible et si possible à l’heure de la plus grande écoute médiatique le détail de son patrimoine mobilier et immobilier ! Et les détails ne manquent pas, du kayak en carbone à la valeur argus de la vieille peugeot en passant par des places de parking en copropriété ! A quand la valeur des chaussures et des costumes !

Les Français pourraient donc pouvoir enfin juger de la probité de leurs élus au travers de leur patrimoine, de leur train de vie et juger ainsi de leur probité!

Rien n’est plus faux ! A quoi va servir la déclaration publique du patrimoine en tant que telle ! A rien sinon à jeter l’anathème sur certains, à alimenter le voyeurisme, à stigmatiser.

De telles déclarations publiques n’auraient pas permis de déceler que Jérôme Cahuzac échappait à la fiscalisation en France d’une partie de ces revenus et les faisait prospérer dans des comptes en Suisse.

Il faut que chacun sache que la déclaration du patrimoine est déjà obligatoire pour tout parlementaire, tout Président et Vice-Président de Conseil Général, de Conseil Régional qui la fournit déjà de manière obligatoire à la Commission pour la Transparence de la Vie Politique en entrant et en sortant d’un mandat. Et c’est bien sur ce que j’ai fait personnellement.

Ces déclarations en entrée et sortie ou renouvellement de mandat permettent de comparer l’évolution du patrimoine de l’élu pendant ce mandat et donc de juger si elle est compatible avec le niveau d’indemnités qui lui sont servis et avec le niveau d’autres revenus déclarés par ailleurs pour la période considérée.

Ce qui est important, ce n’est pas de juger le niveau de patrimoine des élus mais si l’évolution de ce patrimoine n’est pas douteuse ! Et si il y a doute, il est alors nécessaire de pousser toutes les investigations requises et d’engager les poursuites si nécessaires.

Et d’ailleurs, qu’est-ce que le patrimoine normal d’un élu ! Chaque élu à une histoire personnelle, familiale, professionnelle. Son patrimoine dépend de cette histoire, de son âge, de son style de vie. Devra t-on en plus du patrimoine, donner des explications sur les héritages, les donations aux enfants, etc. Faudra t-il donc donner plutôt l’image d’une cigale qui dépenserait sans accumuler plutôt que celle d’une fourmi accumulant un patrimoine!

Et puis il faudra alors s’assurer que les estimations de biens immobiliers soient sincères surtout quand ils sont à Mougins.

A quoi servira de rendre public le patrimoine des élus ? A faire le hit parade des plus fortunés, à décerner des satisfecits à ceux qui le sont moins ! Tout cela en d’autres temps referait la fortune de France Dimanche ou Ici Paris.

Si la comparaison de déclarations de patrimoine permet de vérifier que ce patrimoine n’a pas évolué de façon anormale en fonction des revenus, elle ne permet pas de déceler que des revenus clandestins auraient été perçus et cachés dans des banques à l’étranger !

Cela par contre l’administration du fisc est d’ores et déjà capable de faire ce que MédiaPart et d‘autres journalistes font si bien ! Et je ne peux croire qu’elle ne l’ai fait dans le cas de M. Cahuzac !

Alors Monsieur Hollande, Monsieur Ayrault, n’encouragez pas le populisme, la démagogie ! Ne levez pas encore un peu plus le peuple contre leurs élus que vous voulez leur jeter en pâture comme victimes expiatoires des turpitudes de votre gouvernement et de votre gestion du pays.

Exploitez plus systématiquement les déclarations déjà souscrites par les élus, élargissez les aux Présidents des entreprises publiques, à vos directeurs et chefs de cabinets, aux directeurs d’administrations centrales, aux directeurs des collectivités locales, etc. Rendez publics les résultats des travaux de la Commission pour la Transparence de la Vie Politique.

Et pour tous les Français, et pas seulement les élus qui voudraient encore dissimuler des revenus et pratiquer des placements interdits à l’étranger, obtenez la levée internationale du secret bancaire, renforcez les services fiscaux.

Nettoyez vos écuries « d’AUGIER » mais ne jetez pas tous les élus dans la tourmente de la démagogie et du populisme !

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Pour suivre ma campagne, inscrivez vous et recevez directement par mail toutes mes actualités.

Félicitations vous êtes abonnés !