Et si Vincent Peillon avait été un jour Maire!

Il y a à peine quelques semaines, la loi sur le non cumul strict de mandats a été votée.

On en mesure pas encore toutes les conséquences!  J’ai eu envie ci-dessous de mettre en ligne le journal communal de Houdan de ce mois de juillet 2013 pour rappeler combien la responsabilité exécutive locale peut être source de formation, d’expérience, de prise de recul, d’intégration de points de vue opposés, d’obligation de synthèse en vue de l’intérêt général, de réalisme, de recherche d’un optimum coût avantage, etc.

Dire que la possibilité qui sera laissée aux parlementaires d’exercer une fonction locale non exécutive permettra d’acquérir toutes ses aptitudes est une galéjade. Seule la responsabilité d’imaginer, de proposer, d’arbitrer, de décider, de faire adhérer et de mettre en oeuvre le permet!

J’espère que le parcours de ce journal vous montrera une nouvelle fois que la variété et la complexité des sujets auxquels se confrontent un Maire et son équipe peut vraiment amener un parlementaire à légiférer avec raison et cohérence.

Dommage que Dominique Raimbourg, avocat, député socialiste ne soit pas maire: cela lui aurait peut être évité de proposer comme solution aux problèmes d’envahissement de terrains par les gens du voyage de taxer les collectivités qui n’auraient pas d’aires d’accueil!

Encore plus dommage que Vincent Peillon, homme de parti, homme de cabinet, homme de motions et de discours n’ait jamais été Maire et ne le soit pas aujourd’hui pour constater combien sa réforme des rythmes scolaires est irréaliste, couteuse et finalement très certainement contre productive!