Croyants de toutes les religions, unissez vous contre la barbarie!

Les insurgés islamistes shebas somaliens attaquent un centre commercial à Nairobi: 62 morts autant de disparus, 200 blessés. Les djihadistes shebas veulent punir les kenyans qui s’opposent à eux en Somalie. Ils sont surtout en guerre contre l’occident et tout ce qu’il représente. Ils sont en guerre pour faire régner dans le monde entier leur islam fou, leur islam guerrier, leur islam destructeur, pas celui de la très grande majorité des musulmans qui, comme les chrétiens vivent leur religion dans le respect des autres, dans la charité, dans la tolérance.

A Peshawar, au Pakistan, double attentat perpétré à la sortie d’une Eglise chrétienne par des talibans : 78 morts, 120 blessés. Au Pakistan, 2% des 150 millions d’habitants sont chrétiens. Ils ne représentent certainement pas une menace quelle qu’elle soit pour les 95% de musulmans du pays,

Au Nigéria, pas un jour sans que des chrétiens soient la cible de Boko Haram, En Egypte, les églises catholiques, coptes, orthodoxes sont détruites après une fatwa des frères musulmans. On y brûle des bibles.

Encore une fois, ce n’est pas le fait des musulmans, c’est le fait de l’extrémisme religieux islamiste qui veut mener une guerre, y compris on l’a vu au Mali contre les musulmans ordinaires.

Alors j’attends que les musulmans de France, d’Europe protestent et se mobilisent massivement à chaque fois qu’une église est détruite dans le monde, à chaque fois qu’un chrétien dans le monde est emprisonné, lapidé, simplement parce qu’il est chrétien sans ostentation, sans provocation. J’attends que tous les croyants de toutes les religions s’unissent contre la barbarie des djihadistes de tous bords.

Alors j’attends que les musulmans de France et d’Europe qui peuvent, comme les autres religions, y bénéficier de lieux de culte puissent se mobiliser pour que l’on puisse construire des églises en Arabie saoudite, en Iran, au Qatar, et qu’on puisse dans ces pays y vivre sa foi chrétienne sans risquer d’être accusé de blasphème et condamné. On ne peut accepter que des pays financent des mosquées en France mais n’acceptent pas qu’on puisse construire chez eux une église, un temple, une synagogue. On ne peut accepter que certains de ces pays qui financent ces mosquées, financent sans doute aussi ces réseaux djihadistes.

J’attends que la réciprocité soit une nouvelle base des relations internationales, j’attends que mon pays n’abandonne pas ses valeurs de toujours pour ses intérêts de court terme.

Croyants de toutes les religions, unissons nous contre la barbarie au nom de la religion! C’est le message que devraient partager le pape et les imams qu’il a invités.