Les Cités Unies, un moment exceptionnel de ma vie !

Témoignage publié le site de www.rabat2013.uclg.org à l’occasion du Sommet Mondial des Dirigeants Locaux et Régionaux Rabat2013

Par Jean-Marie Tétart, ancien directeur général de la Fédération Mondiale des Cités Unies (1989-1997), Député Maire de Houdan

Jean-Marie TETARTJe suis entré au service de la Fédération Mondiale des Cités Unies et Villes Jumelées lorsque Pierre Mauroy en était le Président pour y développer à sa demande de manière concrète le concept de coopération décentralisée.  Une coopération qui puisse s’appuyer bien évidemment sur la relation directe entre les populations, sur l’amitié qui en naît mais qui s’oblige d’abord à appuyer une dynamique de développement que l’autorité locale, la ville, la cité ont la responsabilité d’organiser.Très vite un événement fondateur avec les journées internationales de Lille « Les villes, moteurs du développement » ! Fondateur parce que pour la première fois on réunissait représentant de gouvernements, associations d’autorités locales, des bailleurs et donateurs, de chercheurs, de représentants de grandes ONG pour poser un diagnostic sur le développement. Fondateur parce que pour la première fois on reconnaissait que les villes, l’urbain n’étaient pas que problème mais creuset du développement. Fondateur enfin parce que c’était aussi le signal d’une orientation nouvelle pour les dynamiques de coopération dans lesquelles les villes, les collectivités locales devenaient objet et acteur de l’aide au développement !A partir des Journées de Lille, les villes, les cités devenaient incontournables dans les programmes de coopération et d’aide au développement et devaient prendre aussi toute leur place dans le concert des Nations ! Et Cités Unies Développement, la nouvelle agence de coopération décentralisée de la Fédération Mondiale, sous la présidence de  Daby Diagne, pouvait laisser exploser son dynamisme et son imagination qui se sont traduits dans la structuration progressive de multiples réseaux de villes de portée régionale.

Medcités, un réseau de villes méditerranéennes lancé avec la complicité de la Banque Mondiale. MedUrbs à la demande l’Union Européenne, Ciudagua consacré à l’eau dans les villes d’Amérique Latine, Africités qui a permis la première structuration d’un partenariat des villes africaines.

Ce fut aussi dans ces réseaux, l’affirmation que la ville, la cité étaient bien le support incontournable du développement et de l’accès des populations aux services de base en particulier. Mais c’était aussi l’affirmation dans un réseau comme Ciudagua que l’accès aux services ne pouvait s’organiser qu’autour d’un dialogue constant entre autorités locales, échelons déconcentrés de l’Etat, opérateurs de services, représentants des usagers, des habitants. Idées et démarches qui ont gardé toute leur pertinence et qui sont au cœur du rapport Gold 3 qui sera présenté à Rabat.

Réseaux de villes mais aussi implication dans tous les grands événements et rencontres qui ont marqué la mobilisation mondiale en faveur du développement durable, la structuration du mouvement des villes. Istanbul, Rio, premières négociations entre organisations de villes, premières négociations avec les Nations Unies avec Jorge Sampaio comme Président ! Des moments historiques !

Quand on s’implique dans un mouvement comme celui des Cités Unies, on a un peu plus que d’autres la sensation d’être un citoyen du monde, de vibrer avec lui, d’être inquiet avec lui, d’être optimiste avec lui, de comprendre un peu ce qui se passe.

Les Cités Unies, un moment exceptionnel de ma vie ! Un moment qui se prolonge qui n’en finit pas ! Et tant mieux si on n’en guérit pas ! Quand un parcours professionnel ou politique vous fait emprunter d’autres chemins, vous ne ratez pas une opportunité de rester branché à ce monde par toutes sortes de connexion. Alors aujourd’hui, comme Président du Groupe d’étude parlementaire « coopération et aide au développement », comme Vice Président du Conseil Général des Yvelines en charge de la coopération décentralisée, comme Maire avec mon jumelage en Casamance, je reste un militant des Cités Unies !

Ah, j’oubliais ! Un grand merci à Christian, Anne, Mohamed, Edgardo, Bechir, Ouda, Marcello, Jean Louis Margerie, Fulvia, Marie Laure, et tous les autres !