Les élèves du Lycée technique d’Anèho ont fait leur rentrée

Les bâtiments ne sont pas encore terminés, mais la rentrée s’est effectuée dans l’enthousiasme
Les bâtiments ne sont pas encore terminés, mais la rentrée s’est effectuée dans l’enthousiasme

L’aventure de la construction du Lycée technique d’Aného au Togo se poursuit dans de bonnes conditions ! Il n’est pas encore complètement terminé ni bien sur inauguré, et l’ensemble du personnel administratif pas encore nommé mais la rentrée y est déjà faite. D’abord des cours théorique en attendant le conteneur de matériels préparés par le Lycée Jules Ferry et d’autres lycées des Yvelines. Ce bâtiment est aussi un bel exemple d’architecture et de matériaux adaptés. A suivre !

Le 21 octobre, 60 élèves du nouveau Lycée d’enseignement technique et professionnel de la Commune d’Aného (LETPA) ont bénéficié de leur premier jour de cours.

Elle a sans doute été organisée dans la précipitation, mais elle était attendue par un grand nombre d’élèves : des centaines de dossiers avaient été déposés auprès de la Commission de sélection des élèves réunie du 16 au 18 octobre. Dans des locaux qui ont encore un air de chantier, et qui obligent à tenir les premiers cours sous le préau, le nouveau Proviseur de l’établissement, M. Bouti, était néanmoins ravi et fier de cette rentrée :

 » Nous avons eu à rencontrer les parents d’élèves (…) pour voir avec eux comment ils doivent nous accompagner pour que les enfants soient bien formés et soient directement employables et capables d’effectuer les travaux de leur domaine de formation. »

Accompagné du Chef Travaux, M. Agbessi, qui a pu bénéficier d’une formation en immersion au Lycée Jules Ferry de Versailles en septembre, et du Responsable administratif et financier, M. Bocovi, tous trois coordonnent les premières activités de l’établissement. Trois enseignants (en droit, informatique et électrotechnique) ont également été affectés et commencent à prodiguer les cours. L’ensemble du corps enseignant requis devrait être nommé dans les jours à venir, ainsi que le personnel administratif (surveillant général et secrétaire).

30 élèves par filière ont donc pu bénéficier de leur premier jour de cours, dont 4 filles au Brevet de technicien « électrotechnique » et 8 à la « maintenance informatique », soit un taux de 20 % au titre de cette première année d’ouverture. « Les cours théoriques ont bien démarré et nous attendons le démarrage des cours pratiques début 2014 » déclare une jeune fille de la filière informatique. Les frais de scolarité annuels sont de l’ordre de 38 € pour les garçons et 30 € pour les filles, afin d’encourager l’inscription de celles-ci.

Les containers transportant le matériel pédagogique devraient arriver au Port de Lomé au début du mois de novembre pour un acheminement sur le site et une installation par des élèves du Lycée Jules Ferry d’ici la fin de l’année.

La mise en place de ce Lycée représente un investissement considérable, puisque près d’un million d’euros sera engagé sur trois ans, pour former chaque année 200 élèves aux métiers de la maintenance informatique et de l’électrotechnique, notamment grâce au concours financier du Ministère français des Affaires étrangères et le soutien apporté par deux associations de la diaspora togolaise, Merveilles du Togo et Solidarité des Amis de Gbatopé et Environs.