Et si le futur commissariat des Mureaux était dédié à Henri CUQ

comité de pilotage de la ZSP
© Le Courrier de Mantes

Samedi dernier aux Mureaux, Manuels Valls est venu présider un comité de pilotage de la ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire) qui concentre sur cette ville des moyens exceptionnels de forces de l’ordre et de justice. La méthode est sans doute adaptée (renforts de CRS, déplacements sur place du parquet et sanctions immédiates, mesures en faveur de l’emploi avec les contrats d’avenir,.. ) mais n’est-ce pas au détriment d’autres zones du département  pour lesquelles moins de moyens sont déployés. Des résultats sont là sauf en matière de vols avec violences. Mais l’action de Manuel Valls, pour louable qu’elle soit, a-t-elle un avenir si par ailleurs sa collègue, Christiane Taubira, continue à nier le fait que la répression pour des délinquants récidivistes voir multirécidivistes doit être renforcée? A-t-elle un sens quand cette même Christiane Taubira renonce à construire de nouvelles prisons ?

Mais laissons ce débat que nos amis socialistes trouveront sans nul doute racoleur et politicien. Parlons du commissariat des Mureaux dont Manuel Valls est venu, en pleine pré campagne municipale muriautine, poser la première pierre.

Le commissariat actuel est une honte pour la République et un mépris pour les forces de police dont la tache ressemble de plus en plus aux douze travaux d’Hercule. C’est aussi un mépris pour les victimes qui doivent y séjourner. Mais d’aucuns penseront aussi que c’est du mépris pour les délinquants qui doivent y séjourner plus longtemps encore !

Un nouveau commissariat est donc une absolue nécessité. Et si je dois reconnaitre que Manuels Valls comme François Garay ont souligné le rôle positif des parlementaires successifs dans l’aboutissement de ce projet. Je veux insister aujourd’hui pour dire que ce commissariat, on le doit d’abord à Henri CUQ qui avait obtenu de Brice Hortefeux l’accord et l’engagement du projet comme en témoigne la lettre que vous pouvez lire en annexe.

Alors si ce futur commissariat était dédié à la mémoire d’Henri CUQ ? Au moins dans les esprits car je crois qu’on ne donne pas de nom aux commissariats.