Ma tournée chez les pompiers !

Au centre de Maule avec Philippe Cholet, maire adjoint de Maule et le Lieutenant Flament, Chef de centre 
Au centre de Maule avec Philippe Cholet, maire adjoint de Maule et le Lieutenant Flament, Chef de centre

La semaine dernière, j’ai visité les six casernes d’incendie et de secours de la 9ème circonscription. Elles sont au nombre de sept : Aubergenville, Bonnières, Bréval, Les Mureaux, Maule, Septeuil et Houdan que, bien sûr, je connais bien et que je n’ai pas revisitée. Elles dépendent du centre de commandement de Magnanville.

Ces visites m’ont permis de connaître ou d’actualiser ma connaissance des sites, de mieux me rendre compte de la grande diversité des missions que le corps des sapeurs-pompiers doit accomplir, d’apprécier aussi la façon dont il y répond avec le souci du meilleur service rendu mais aussi celui de l’économie de moyens tout en tenant compte de la spécificité des territoires et des interventions qui peuvent y être déployées.

Au centre de Bonnières, avec Michel OBRY, President de la CCPIF, le lieutenant Saquet, chef de centre, et son adjoint 
Au centre de Bonnières, avec Michel OBRY, President de la CCPIF, le lieutenant Saquet, chef de centre, et son adjoint

Diversité des casernements également ! Que ces centres soient de première ou de dernière génération comme celle de Bréval, on sent un réel attachement et une appropriation par les équipes en place qui les personnalisent, les rendent humaines. Mais n’y passent elles pas des heures quelquefois en attente d’intervention, mais aussi pour reprendre un peu de force et  faire le point après des interventions qui laissent des traces !

L’importance des pompiers volontaires, professionnels ou non a été pour moi réaffirmée par ces visites.
J’ai pu aussi constater que les efforts ont déjà été grands pour optimiser la mobilisation des moyens et des hommes dans le sens d’une plus grande économie, par des mutualisations, par une meilleure connaissance statistiques de l’occurrence des sinistres et des moyens qu’ils ont alors mobilisé, etc

Ces discussions m’ont aussi permis de saisir la situation actuelle des services d’incendie et de secours et d’être alerté sur les évolutions que peuvent provoquer les évolutions budgétaires et institutionnelles qui menacent les collectivités territoriales et les évolutions qui vont imposer la modification des temps de travail que profile la réglementation européenne.
Mieux informé, je serai plus attentif dans mon travail parlementaire à la situation des missions de secours et d’incendie, non pas qu’elles ne doivent pas tenir compte de la situation générale de notre pays mais en veillant à ce qu’on le fasse avec un discernement qui ne dégrade pas la qualité du service que nous exigeons tous.

Un grand merci à tous les responsables de centres qui m’ont accueilli.