Quand Manuel Valls s’inspire du Conseil Général des Yvelines

Paru dans le Parisien du 5 mars
Paru dans le Parisien du 5 mars

On savait déjà la qualité de la gestion du Conseil Général des Yvelines, les palmarès nationaux le mettant aux premières places en matière de maîtrise des frais de fonctionnement.

Mais on ne savait pas que par l’exemplarité de sa politique, il inspirerait aussi le gouvernement en panne d’idées efficaces.

On le sait, la politique du logement est un désastre, dévastée par les différentes mesures des loi Duflot et de la défiance qu’elles ont provoquée chez les investisseurs institutionnels ou particuliers.

Le premier Ministre l’a compris et a stoppé l’application de ces mesures les plus dommageables.

Mais quoi faire d’autre? Il vient d’annoncer la prime aux Maires bâtisseurs en leur accordant 2000 euros par logement construit si la production de logement est supérieure de 1% à celle de l’année antérieure!

Depuis dix années, le Conseil général des Yvelines a développé les CEDOR (Contrat de Développement de l’offre résidentielle) qui accordaient une prime de 10000 euros par nouveau logement construit si la production de logement sur cinq ans dépassait la moyenne des logements produits sur les cinq dernières années, et le CG 78 y mettait aussi une condition: une proportion significative de logements sociaux!

Cette politique a permis la construction annuelle de 6000 logements au cours des dernières années dans les Yvelines. Le département des Yvelines s’appuyait aussi pour cela sur son établissement public foncier (EPFY) que la majorité socialiste a supprimé par la loi en le fusionnant avec l’établissement régional. Le Premier Ministre ferait bien aussi de revenir la dessus.

Oui, le département des Yvelines est bien géré et il développe des politiques innovantes qui inspirent même le gouvernement.

Alors faites confiance aux candidats de la majorité départementale lors des élections des 22 et 29 mars prochains. Votez et faites voter pour eux, votez même deux fois en demandant à ceux de votre entourage qui ne pourront pas voter de vous donner procuration.

Candidats qui portent les communes de la 9ème circonscription :