Claude Bartolone donne le ton à sa campagne régionale !

C’est vrai, c’est pas facile pour lui d’avoir à partir en campagne en portant le bilan désastreux, l’héritage désastreux de 17 années de présidence de Jean Paul Huchon. Bartolone se rêvait Président de Paris Métropole, il doit se rabattre sur une candidature à la Région. Mais de la Région, il ne connaît que les subventions généreuses que la Région a accordé à la Seine Saint Denis dont il fut longtemps le Président avec les résultats que l’on connaît.

Alors pour son entrée en campagne, il tire sur les morts et en particulier sur Michel Giraud, prédécesseur de Huchon, et qui fut le véritable constructeur de la Région Ile de France, ce que tous ses adversaires de l’époque lui reconnaissaient. Et bien, sur un marché de Pontault Combault, #bartolone n’hésite pas à dire que Michel Giraud a fini en prison ce qui est totalement faux. Il fut condamné comme la plupart des responsables de tous les autres partis politiques siégeant alors à la Région dans l’affaire des lycées, pour financement occulte de tous les partis politiques d’alors, les pratiques de financement des partis n’ayant pas fait à l’époque l’objet de l’assainissement que l’on connaît depuis.

Bartolone se trompe de combat. Qu’il nous parle donc de ce qu’a fait Huchon et de ses idées à lui sur les transports, la formation professionnelle, les lycées, les zones rurales qu’il ne connaît pas. Qu’il nous dise son projet mais de grâce qu’il s’applique à lui même ce qu’il nous réclame tous les jours du haut de son perchoir à l’Assemblée nationale, le respect de l’autre dans le combat politique. C’est pas gagné.

A lire sur le site de Direct matin « Tollé après les propos de Bartolone sur Michel Giraud« 

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Pour suivre ma campagne, inscrivez vous et recevez directement par mail toutes mes actualités.

Félicitations vous êtes abonnés !