Pour une aide au développement française ambitieuse en 2016

Je viens de cosigner dans le Huffington Post une tribune « Pour une aide au développement française ambitieuse en 2016 ».

Elle appelle à un sursaut de la France qui baisse son aide publique au développement au delà de ce qui est raisonnable pour un pays comme le notre. Un sursaut non seulement dans le niveau de l’aide, nous ne sommes plus qu’à 0,36% de notre RNB, mais aussi pour la part de l’aide budgétaire affectée aux pays les plus pauvres.

Une interpellation directe auprès du Président de la République  « Les choix budgétaires décidés sous le mandat de François Hollande ramènent la France plus de dix ans en arrière en matière d’investissement dans cette politique publique cruciale. Le fossé se creuse entre les discours de solidarité internationale du gouvernement français et les moyens alloués à l’aide au développement ».

Comment la France peut elle dans ces conditions participer avec crédibilité aux débats de la prochaine conférence internationale d’Addis-Abeba en Ethiopie sur le financement du développement. Des chefs d’Etat et ministres du monde entier y sont attendus pour définir les modalités de financement des objectifs de développement durable (ODD), destinés à répondre aux besoins des populations les plus pauvres dans les quinze prochaines années.

Les parlementaires entendent peser dans les discussions budgétaires de l’automne prochain pour permettre ce sursaut.