Pour une allocation de rentrée scolaire pour tous les enfants et pour servir vraiment aux fournitures scolaires !

Ces jours-ci les familles ayant des revenus inférieurs à un plafond reçoivent l’allocation de rentrée scolaire (ARS) d’un montant allant de 363 à 396 € par enfant suivant son âge. Comme les nouvelles mesures concernant les allocations familiales, avec cette attribution de l’ARS en fonction des ressources des parents, le Gouvernement s’éloigne encore un  peu plus du caractère universel de l’aide aux familles.

Cette aide est par ailleurs attribuée sans possibilité de contrôle qu’elle est bien utilisée en totalité pour acheter des fournitures scolaires, contrôle tout à fait impossible.

Je me rappelle de la proposition de loi qu’avait présentée la classe de primaire de Jumeauville qui a été sélectionnée cette année pour participer pour participer au Parlement des Enfants. Ils avaient proposé que cette allocation de rentrée scolaire ne soit plus attribuée aux familles mais aux communes qui auraient alors à fournir à chaque élève cartables et fournitures scolaires.

Quand je leur ai demandé pourquoi ils faisaient cette proposition, ils ont simplement répondu qu’au moins cet argent serait entièrement utilisé pour les enfants et que tous les enfants auraient alors les mêmes fournitures et cartables et qu’alors il n’y aurait plus de différences entres les élèves en fonction de la marque de leurs affaires. Cela rejoint d’ailleurs ce que j’avais déjà avancé concernant l’uniformisation des vêtements à l’école.

J’ajoute alors que tous les élèves seraient traités de la même façon quelles que soient les ressources de leurs parents.

Les enfants ont du bon sens et je pense que je vais reprendre leur idée en présentant une proposition de loi portant réforme des modalités d’attribution de l’allocation de rentrée scolaire.