Pour bloquer une autoroute, il vaut mieux être membre des gens du voyage que routiers, agriculteurs ou membres de la Manif pour tous

Lorsque des familles défilaient lors des manifestations de la Manif pour Tous, elles recevaient des gaz lacrymogènes quand elles n’étaient pas embarquées par les forces de police. Quand les bonnets rouges ou les agriculteurs ont bloqué des routes, démoli des portiques écotaxe ou même incendié et détruit des bâtiments publics, les forces de l’ordre sont intervenues et des manifestants ont été inculpés.

Mais quand des gens du voyage bloquent pendant quinze heures une de nos autoroutes les plus chargées, la ferment au trafic et provoquent des dégâts considérables aux équipements de cette infrastructure, le gouvernement laisse faire comme à chaque fois qu’il s’agit des gens du voyage.

Mais c’est vrai que ce gouvernement n’aime pas les revendications politiques et ceux qui défendent des idées ou qui défendent une filière économique. Et les gens du voyage ne font pas de politique, ne défendent pas des idées, ils veulent simplement continuer à faire leur business tranquillement en continuant pour la plupart à ignorer les faibles devoirs qui sont la contrepartie de tous les droits que la loi leur accorde. Et c’est vrai que les gouvernements successifs ont renoncé à imposer les lois de la République à cette catégorie de Français, et particulièrement celui de M. Valls qui a encore récemment augmenté leurs droits sans se donner les moyens de faire respecter leurs devoirs.
Un renoncement continue qui n’est pas digne d’un Etat de droit comme le nôtre.

Et de quoi s’agissait il cette fois ci: bloquer une autoroute pour exiger de la justice qu’elle revienne sur sa décision en permettant qu’un membre de cette communauté, (communauté sans histoire selon le Maire de Roye!) en prison pour cinq à six ans, puisse assister aux funérailles de son père victime de la tuerie de ces derniers jours, autorisation refusée dans un premier temps.

Finalement on vient de découvrir que non seulement l’Etat renonce à assurer l’ordre public mais que, sous la pression, la justice peut revenir sur ses décisions.  Au fait, y a t’il un seul inculpé à l’issu de cet épisode de l’A1. Personne n’a été capable d’identifier ceux qui ont mis en place et maintenu ces barrages et détruits des équipements? Bizarre!

Cela est tout à fait intolérable et il faudra que le premier Ministre s’en explique dans les plus brefs délais. Cela mériterait même une commission d’enquête parlementaire.

Et je crains que cet épisode comme bien d’autres rende plus difficile encore l’accueil d’aires de passage même si comme dans ma commune on accueille volontairement chaque année le passage d’une communauté.

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Pour suivre ma campagne, inscrivez vous et recevez directement par mail toutes mes actualités.

Félicitations vous êtes abonnés !