En milieu rural, accès aux services et mobilité sont indissociables

IMG_9816La Croix Rouge a installé à Houdan une antenne dans un local qui lui est mis à disposition gracieuse par la municipalité. Le Président national de la Croix Rouge, Jean-Jacques Eledjam, avait fait le déplacement pour souligner une originalité de ce projet: un véhicule équipé d’un compartiment stockage de denrées alimentaires et vêtements mais aussi d’un bureau permettant de recevoir des personnes et faire le point en toute confidentialité sur leur situation.

Ce véhicule pourra donc aller à la rencontre des personnes en situation difficile dans les différents villages du Pays Houdanais. Il permettra même de pouvoir amener certaines de ces personnes, qui n’ont pas de mobilité, vers les services offerts sur Houdan comme les Restos du Cœur ou les services sociaux départementaux.

C’est une innovation sur laquelle on devrait investir pour répondre à l’accès aux services en milieu rural.

croix rougeLa mobilité est au cœur de l’accès aux services en milieu rural. La mise en place d’une mobilité adaptée est une des réponses à la disparition de certains services. Il est illusoire de vouloir remettre une épicerie dans chaque village, de vouloir retrouver une maille de médecins comme nous l’avons connue jadis, …

Le confort de nos habitants est à rechercher dans la mise en place simultanée d’un maillage de points fixes de services comme des cabinets médicaux par exemple, d’antennes mobiles de services comme ce véhicule de la Croix Rouge et enfin d’un système de transport à la demande.

C’est à cela que doivent travailler ensemble communes, intercommunalités, Département et Région.

Mais force est de constater qu’au cours de la dernière décennie la Région et le Stif n’ont accordé que bien peu d’importance aux transports en zone rurale. Leur priorité est allée aux transports urbains qui nécessitent des financements énormes. C’est effectivement une priorité à condition que les habitants des zones rurales puissent accéder à ces infrastructures de transport et qu’ils puissent aussi de déplacer à l’intérieur de ces zones rurales. On est bien loin du compte!

Il nous faut des bus sur des voies réservées pour rejoindre directement les bassins d’emplois et je suis heureux que ce soit maintenant le cas pour Bonnières /La Défense et que Valérie Pécresse fasse de ces bus sur voie réservée une de ses priorités pour la Région. Il nous faut aussi rapidement du transport à la demande géré par les intercommunalités et là encore nous pourrons compter sur elle.