38ème Congrès Départemental FNACA dans un contexte de budget anciens combattants 2016 en trompe l’œil

image2Hier matin je suis allé à La Verrière, témoigner de mon attachement à nos anciens combattants en participant au 38ème Congrès départemental de la FNACA. La FNACA des Yvelines est très active, avec encore de très nombreuses sections locales, sous la houlette de son Président Léopold MESNIL qui ne ménage ni temps ni énergie, ni dans la défense du monde combattant, ni dans la poursuite du devoir de mémoire.

J’ai pu salué l’assurance et dire un petit mot sur le projet de budget 2016 anciens combattants.
Un budget en trompe l’œil! Le budget 2016 diminue de 4,79% par rapport à 2015. Cette situation est notamment due au fait que le nombre de bénéficiaires de la pension des combattants et invalides diminue chaque année par la disparition de nos anciens combattants les plus âgés et donc la charge de l’Etat diminue naturellement.

Ce phénomène permet au gouvernement de prendre quelques mesures nouvelles favorables comme l’attribution de la campagne double aux anciens combattants d’Afrique du Nord aux pensions liquidées avant octobre 1999 ou une allocation, comme la reconnaissance des conjoints survivants d’anciens supplétifs! Mais cela masque la situation de blocage concernant la non revalorisation de la retraite du combattant toujours fixée à 48 points depuis 2012.

C’est pourquoi dans le débat budgétaire Les Républicains demanderont une revalorisation de 2 points de la retraite du combattant. La diminution progressive du nombre de bénéficiaires doit le permettre. Et nous le devons à ceux à qui nous devons notre liberté.