Des maisons de Lyliane pour la prise en charge des handicapés mentaux adultes

J’ai tenu à être présent à Richebourg pour le 25ème anniversaire de l’APAPHPA, qui est à l’origine des deux Maisons de Lyliane qui accueillent des adultes handicapés mentaux dans deux belles résidences aux équipements et l’encadrement parfaitement ajustées à leurs besoins. J’ai tenu avec Franck Borotra à témoigner ainsi reconnaissance et admiration à celle qui a consacré 30 ans de sa vie pour faire émerger et faire vivre ce beau projet. Humanité, conviction, ténacité caractérisent Janine CAYET dont l’établissement a tenu à reconnaître l’œuvre par une plaque qui lui est dédiée.

Cette association, ce sont aussi des Esat dont l’un à un contrat avec Houdan pour l’entretien de son square.

Un établissement exceptionnel que seule l’initiative privée associative peut faire naître, parce que pour leurs membres, ce n’est pas que des bâtiments qui doivent respecter des normes, c’est un lieu de vie, de vie digne, ouvert sur l’extérieur. C’est aussi parce que les membres actifs de ces associations y mettent aussi une partie de leurs propres vies qui ont souvent été confrontées au handicap de proches.

Coïncidence de calendrier, cet anniversaire a failli être gâché par l’annonce d’une diminution de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) annonce démentie rapidement par le Gouvernement dans une nouvelle reculade à laquelle sa gestion improvisée du pays le conduit souvent.