Votez Pécresse, la seule voie pour sortir la gauche de la région Ile de France

Chère madame, cher monsieur,

Le premier tour des régionales a produit des situations totalement différentes dans la plupart de nos régions.

La seule constante est un taux d’abstention trop important compte tenu des enjeux pour notre vie quotidienne et des enjeux de politique nationale.

Bien des mécontentements, des ras le bol, des exaspérations relèvent des compétences de la région (transports, formation professionnelle, lycées, charges sur les entreprises, aménagement des zones rurales). Pouvons-nous dans ces conditions rester à la maison plutôt que d’aller voter, même en votant blanc! Dimanche, il faut aller voter!

Mais les résultats du premier tour montrent des situations spécifiques dans chaque région. En Ile de France, nous aurons à choisir entre Valérie Pécresse (liste d’union LR, UDI et Modem), Claude Bartolone (liste de la gauche) et Wallerand de Saint-Just (liste FN).

Compte tenu de son score au premier tour, la liste FN n’a aucune chance de l’emporter en Ile de France! Dans ces conditions, toute voix qui ne se portera pas sur Valérie Pécresse contribuera à un risque de possible victoire de Claude Bartolone.

pecresseEst-ce ce que veulent tous ceux qui ont exprimé leur exaspération en ne votant pas pour les listes de gauche au premier tour. Tous les problèmes qu’ils rencontrent, ils les doivent à la gestion socialiste et écologiste de la Région lors des 18 dernières années sous la présidence de Jean Paul Huchon. Veulent-ils continuer ainsi avec Claude Bartolone, président de l’assemblée nationale et donc solidaire de l’échec de la politique gouvernementale, ancien président du département de la Seine Saint Denis avec les résultats économiques, sociaux, fiscaux, sécuritaires que l’on sait.

Alors, si vous ne voulez pas de la gauche et de Claude Bartolone, pas d’autre choix que de voter Valérie qui porte un programme réaliste et ambitieux, prenant réellement en compte nos zones rurales.

Dimanche, allez voter et choisissez Valérie Pécresse.

Cordialement,

Jean-Marie TETART
Député des Yvelines