LECLERC à Galluis? Avoir un centre commercial de plus n’est certainement pas la priorité de notre zone rurale!

Un projet agite le pays montfortois mais aussi dans une moindre mesure le pays houdanais qui partagent les mêmes paysages et ont leurs destins liés. Il s’agit du projet d’implantation à Galluis d’une grande surface du groupe Leclerc.

Il faut vraiment s’interroger sur le développement des zones d’activités en général et sur celle là en particulier.

Le Département des Yvelines bénéficient d’un réseau de zones commerciales déjà très dense mais qui ne découragent pas les enseignes qui n’y sont pas encore présentes. Mais faut-il que nos paysages, nos commerces de centre ville soient victimes de cette compétition. N’avons nous pas déjà suffisamment de grandes surfaces à Mantes et en vallée de Seine, à Plaisir et aux Clayes, à Parly 2, sur la RN10 de Trappes à Rambouillet, à Dreux et à Anet?  N’est-ce pas suffisant pour que les habitants de notre zone rurale     ne se sentent pas sinistrés? Et cela d’avant plus qu’ils bénéficient aussi de  moyennes surfaces à La Queue les Yvelines, à Orgerus, à Garancières, à Villiers, à Maulette et de commerces de centre ville de qualité!

En tout cas ce n’est certainement pas  la demande prioritaire qui résulte des Assises de la Ruralité lancées par le Conseil Départemental.

Alors, bien sûr, on nous dira qu’il est important de créer des emplois en nombre pour que notre zone rurale ne devienne pas une zone dortoir, et je souhaite que beaucoup plus de communes puissent mettre à disposition des petites zones d’activités mais pas pour ces emplois de surfaces commerciales. Nous en avons assez dans la région!

Donnons la priorité à l’accueil de PME qui font la force de nos territoires et celle de notre pays. Et notre zone rurale a bien des atouts pour l’accueil de ces PME. Mais pour cela, il faut s’organiser avec des zones adaptées à leurs besoins, mettre à leur disposition des services, et la proximité d’une gare est un atout indéniable! Ne gâchons pas les terrains près d’une gare pour des surfaces commerciales!

Mais c’est vrai que les grandes chaînes commerciales apportent du « clefs en main » toujours séduisant.

J’ai lutté pendant des années pour que la RN12 ne se transforme pas en route commerciale 12 dans le Houdanais comme la RN13 ou la RN10.

Alors, je comprends qu’on puisse s’organiser pour lutter contre le projet Leclerc à Galluis.