Fermeture d’une salle de prière à Ecquevilly

La mosquée Malik Ibn Anas de Ecquevilly a été fermée par arrêté de la Préfecture des Yvelines ce jeudi. Cette décision était prévisible, cette mosquée avait fait l’objet d’une perquisition administrative en mai dernier car de grandes suspicions existaient sur l’orientation salafiste des prêches qui y étaient donnés et selon la préfecture sur les propos appelant à « la haine, voire à la violence, à l’encontre des femmes, des juifs et des chrétiens  » et légitimant « les attentats kamikazes en France ».

Je fais confiance à mon pays, à ses services de renseignements, pour croire à la réalité de ces accusations et à la nécessité de la fermeture.

Je me réjouis que les autorités du département des Yvelines montre une grande vigilance car notre département est l’un des plus touchés en France en matière de fichés S, de départs en Syrie, … Les Yvelines sont une terre où les écoles intégristes prospèrent, où les frères musulmans ont pris le contrôle de nombreuses associations de croyants, où l’enseignement à domicile et des écoles confessionnelles hors contrat progressent.

Les fermetures de lieux de cultes musulmans extrémistes sont suffisamment rares dans notre pays pour qu’on ne puisse ni crier à la persécution ni à l’atteinte à la liberté religieuse.

Personne ne peut nier qu’une petite partie, sans doute très petite partie des musulmans de France est pro salafiste, qu’elle souhaite que ce soit ses valeurs et ses règles qui organisent la société française, qui s’imposent à elle, à tous les musulmans de France, à tous les citoyens de France. Cela n’est tout simplement pas possible, pas envisageable, ni acceptable ni aujourd’hui ni demain. Et nous savons que cela n’est pas acceptable non plus pour une très grande majorité de musulmans français.

Notre pays doit tout faire pour stopper ce prosélytisme salafiste sur son sol, qu’il soit frontal ou insidieux. Il doit se défendre et je suis heureux que le Préfet des Yvelines en liaison avec le Ministre ait pris cette décision. Mais il y a encore beaucoup à faire pour protéger notre pays, il y à eu tant de lâche complaisance au cours des deux dernières décennies.

Et je sais aussi qu’une très grande partie des musulmans de France comprend et réclame aussi des mesures et s’organise elle-même pour résister à cette main mise radicale

Et au plus profond de mes rêves, j’aimerai tellement que des églises puissent être construites là bas dans le golfe au pays wahhabite et salafiste qui arme les bras djihadistes en Syrie, en Irak et ailleurs. Mais là-bas, il n’y a pas à fermer des églises radicales, car les églises ne doivent et ne peuvent tout simplement pas y être construites et on ne peut y pratiquer publiquement sa religion si elle n’est pas l’islam et pas n’importe lequel, l’islam rigoriste et conquérant.