Pour que les survivants de Daesch soient jugés pour génocide

Proposition de résolution

Peut être vous souvenez vous qu’en fin avril dernier, je me suis rendu en Syrie et en Irak avec mes collègues députés Guillaume Chevrollier et Yves Fromion Député, à l’invitation de l’association « Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger »

Nous en étions revenus naturellement bouleversés, convaincus que la France devait changer sa politique et ses alliances pour éradiquer Daesch, stopper le flux de réfugiés et permettre à toutes les populations persécutées de revenir au plus vite dans leur pays, dans leurs villages.

Nous souhaitions aussi permettre dès maintenant que l’ensemble des victimes puissent obtenir réparation en permettant de traduire les dirigeants et combattants de Daesch devant la Cour Pénale Internationale pour les génocides dont ils sont responsables.

Pour cela nous invitions le gouvernement français à saisir à cette fin le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour qu’il reconnaisse ce génocide. Nous avons alors déposer ensemble une proposition de résolution qui vient d’être examinée ce jeudi 8 décembre.

Nous nous félicitons de cette initiative au moment où Daesch connaît de profonds revers, où ces dirigeants et ses fous de Dieu succombent sous les coups de la coalition internationale en Irak.

Nous souhaitons que si un seul de ses dirigeants survit, il puisse être traduit au nom de tous les autres devant la CPI. C’est ce que nous devons à toutes les victimes de ce génocide.

Et je suis heureux que cette résolution ait été adoptée par l’assemblée même si l’on peut déplorer l’abstention de socialistes qui ont regretter que l’on ne vise pas toutes les victimes des djihadistes.

Je suis heureux pour ces réfugiés, ces survivants que j’ai rencontrés à Erbil: nous avons aidé pour qu’un tout petit pas soit franchi afin que justice soit rendue à leurs proches, à leur peuple.

Merci à Yves Fromion d’avoir aussi bien défendu notre texte dans un long débat que vous pouvez retrouver par son compte rendu.

Et j’ai à ce moment une pensée solidaire pour les coptes égyptiens victimes de cette même barbarie dont il faudra aussi un jour juger les responsables.

Proposition du 8 décembre sur http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2016-2017/20170075.asp#P932456