Réveillon tragique à Istanbul

Un nouveau carnage à Istanbul nous rappelant par la cible, les symboles visés et le mode opératoire, le carnage du Bataclan. Et j’ai bien évidemment une pensée de tristesse et de révolte à l’endroit des victimes et notamment des victimes françaises.

Il s’agit probablement de l’œuvre de l’Etat Islamique subissant de lourdes pertes sur les fronts irakiens et syriens et qui veut porter le chaos à l’extérieur et particulièrement en Turquie qui, après lui avoir facilité la tâche pendant des années a maintenant rejoint la coalition internationale et appuie les rebelles syriens qui le combattent.
Il y aura donc dans cette région hautement sismique de nombreuses répliques notamment sous formes d’attentats. Il n’est pas certain que le régime turc qui a voulu joué au plus malin avec tout le monde n’en paie pas le prix désormais. Le malheur bien entendu est que ce sera plutôt le peuple turc qui paiera ce prix.

Nous devons tout faire pour qu’un nouveau brasier ne s’allume en Turquie aux portes de l’Europe. Pour cela nous devons continuer ensemble à éliminer l’Etat islamique mais il faut aussi que la communauté internationale s’implique rapidement pour la négociation globale de la question kurde.

Et ce n’est pas en durcissant son régime, en le rendant plus religieux, en supprimant bien des libertés, en limogeant des pans entiers de sa police, son armée, sa justice, son administration que le Président turc met son pays sur la bonne trajectoire.