Que sera le lundi 24 avril prochain?

Un lundi noir qui prendrait acte d’un deuxième tour Le Pen Mélenchon? Un second tour condamnant la moitié de la France à ne pas aller voter, ne pouvant choisir entre la peste et le choléra, qui tous deux annonceraient la plus grande descente aux enfers pour notre pays et pour l’Europe!

Un lundi noir qui trouverait en Macron le bonimenteur, l’opportuniste, le talentueux rassembleur d’âmes perdues, le seul rempart contre l’extrême droite de Le Pen ou à l’extrême gauche de Mélenchon? Comment gouvernerait-il, redevable écartelé entre ses amis de tous bords,au programme à géométrie variable et sans majorité à l’assemblée, lui qui ne fera connaître ses candidats aux législatives qu’au lendemain du second tour!

La France ne mérite pour aucun de ses enfants des tels cauchemars.

Cette campagne électorale inédite a été dure, elle a dégradé encore l’image de la politique, et nous avons tous été ébranlés dans nos certitudes nées des primaires et cela du plus humble militant aux responsables nationaux. Mais cette campagne a aussi permis de cerner la force, la détermination et la stabilité des candidats, donc leur capacité à porter et mettre en oeuvre un projet!

Alors il n’y a plus le choix, seul le programme de la droite et du centre peut sortir la France de l’ornière où l’a enlisé le quinquennat calamiteux de François Hollande, seul le programme de la droite et du centre peut garder à la France ses valeurs et permettre aux Français, quelque soit leur génération, de regarder l’avenir avec plus d’optimisme, d’aller de l’avant, de redonner à la France sa place dans le monde. Seul celui qui l’incarne, François Fillon, peut réunir une majorité législative en juin, et éviter alors ces cauchemars pour la France.

Mais tout de cette campagne n’est pas effacé, tout n’est pas oublié! Et il est légitime que l’on puisse encore vouloir exprimer colère, rancœur, déception par un vote blanc, un vote extrême ou pour un petit candidat. Et bien non, il faut aller au delà! Et François Fillon lui-même nous l’a dit en déclarant  » je ne vous demande pas de m’aimer, je vous demande de soutenir mon projet pour la France ».

Alors oui, moi qui ait donné mon parrainage à François Fillon puis ait pris comme beaucoup de la distance au moment du salon de l’agriculture, je voterai Fillon le 23 avril.

Et si cette photo nous donnait de gauche à droite l’ordre des résultats dimanche soir!

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Législatives 2017 pour la 9ème circonscription des Yvelines

Pour suivre ma campagne, inscrivez vous et recevez directement par mail toutes mes actualités.

Félicitations vous êtes abonnés !