Il y a cinq ans, Michel Obry acceptait d’être mon suppléant!

Cinq années après, je dois dire que nous avons vraiment bien fonctionné. Michel me remontait des informations du terrain, me représentait dans diverses manifestations ou négociations. Nous avons aussi bataillé ensemble sur certains dossiers comme les lignes Bonnières La Défense, chacun dans notre rôle. Un vrai bras droit comme le qualifie avec justesse l’article de l’Echo Républicain. Michel a un caractère affirmé et une solide expérience qui lui donnent l’autorité nécessaire à la conduite des projets et des équipes. Je suis heureux que les législatives nous aient donné l’occasion de nous rencontrer et de s’apprécier. Je suis également heureux qu’avec Pezzali Alain, ils aient pu fusionner leurs deux communautés de communes pour le plus grand bien des habitants du Bonnièrois.

Alors nul doute que Michel va aussi communiquer son expérience et son enthousiasme de suppléant à Corine Postel ma nouvelle suppléante.