Je me battrai pour une France qui… réponde au déficit dramatique de logements

en redonnant confiance aux particuliers investisseurs par une révision des lois Duflot, en multipliant le conventionnement garanti avec des bailleurs privés pour élargir le parc locatif social, en favorisant l’accession sociale par augmentation des prêts à taux zéro. Ces mesures devront permettre de limiter le logement locatif social aux plus démunis, ce qui n’est pas le cas actuellement.