Archives sur le thème :taxe Chirac

Le bonneteau budgétaire de l’aide publique au développement

Je suis intervenu pour Les Républicains dans le débat sur le projet de résolution sur l’aide au développement que présentait l’UDI et que j’ai naturellement voté. Cette résolution invite le gouvernement à accroître l’aide au développement et à faire de la coopération décentralisée un outil majeur de sa mise en œuvre. J’ai profité de ce débat pour rappeler au Gouvernement et au groupe socialiste la dure réalité du projet de budget 2016 pour l’APD qui a fait l’objet d’une véritable …

Lire la suite >

Rencontre avec Lelio Marmora, Directeur exécutif d’UNITAID

Jeudi 2 juillet, j’ai pu m’entretenir avec Lelio Marmora, Directeur exécutif d’Unitaid. Nous avons échangé sur la redéfinition du rôle d’Unitaid, plutôt méconnu du grand public. Cette organisation internationale agit comme une interface entre les différents acteurs que sont les organisations internationales, les gouvernements ou encore les fonds monétaires et d’un autre côté le monde de la recherche et les laboratoires pharmaceutiques. Son rôle de catalyseur permet à Unitaid d’identifier et de favoriser l’adoption ainsi que le recours à de …

Lire la suite >

La taxe de solidarité Chirac en danger !

Jacques CHIRAC était très attaché à l’aide au développement et au co-développement et a institué en France la taxe de solidarité qui porte son nom. L’idée est simple: la multiplication des voyages est un des facteurs de transmission de grandes pandémies et les voyageurs s’exposent également à toutes sortes de risques sanitaires. En prélevant une taxe de solidarité sur les billets d’avion, on peut alors disposer de sommes importantes à affecter à la prévention et la lutte contre ces grandes …

Lire la suite >

Aide au développement : la Corrèze avant le Zambèze ?

Je suis intervenu dans la discussion du PLF 2014 (Projet de Loi de Finances 2014) sur les crédits de la coopération et de l’aide au développement. Vous savez l’importance que j’attache à cette devoir de la France et combien je m’y suis engagé professionnellement et aussi comme militant de la coopération décentralisée. Quel paradoxe ! C’est cette gauche qui déclame tous les jours son exclusivité de la justice, de la solidarité, pour la France comme pour le monde, qui taxe tous les jours tous les Français même les plus modestes. Mais c’est la droite qui crée des taxes sur la mondialisation indolores pour les Français et tellement bénéfiques pour les pays en développement. C’est la droite qui les affecte à des programmes efficaces de solidarité mais c’est la gauche qui les détourne pour ajuster ses budgets ordinaires!

Lire la suite >